L’ancien président Ghanéen Jerry John Rawlings est décédé ce jeudi 12 novembre 2020 à Accra. L’information est donnée par la presse ghanéenne.  Selon nos confrères, il a été emporté par le Covid-19 à l’âge de 73 ans.

La mort de Rawlings intervient deux (2) semaines après la disparition tragique de sa mère.

Moins présent médiatiquement, l’ancien chef de l’État ghanéen n’en reste pas moins une personnalité qui compte dans la politique de son pays et en Afrique de l’Ouest.

En froid avec le Congrès démocratique national (NDC), qu’il a fondé et dont il critique la corruption depuis plusieurs années, Rawlings avait refusé de participer à la campagne présidentielle de 2016, qui aboutit à la victoire de Nana Akufo-Addo, le candidat du Nouveau parti patriotique (NPP).

Jerry Rawlings a été récemment très critiqué au Ghana pour avoir traité de « voyous » ses successeurs John Kufuor et John Dramani Mahama.

Avant la présidentielle guinéenne du 18 octobre 2020, l’opposant Cellou Dalein Diallo était allé à sa rencontre et il n’avait pas hésité d’émettre des critiques à l’encontre du président Alpha Condé qu’il a accusé d’être le responsable de la répression des militants de l’opposition.

Konaté