Mis en examen et incarcéré depuis janvier 2019 pour des faits d’homicide volontaire après une rixe mortelle à paris en 2018, MDH, rappeur français d’origine guinéenne a été libéré ce jeudi 17 juillet 2020 sous contrôle judiciaire, a appris l’AFP de sources concordantes.

Une source proche du dossier a indiqué que le mandat de dépôt du musicien expirait jeudi, et son avocate Me Elise Arfi a confirmé qu’il avait été libéré en milieu de journée. Il pourrait toutefois retourner en détention prochainement, si la cour d’appel de Paris infirme le 23 juillet une ordonnance de non-prolongation de sa détention provisoire.

Il faut rappeler que MDJ était détenu provisoirement à la prison parisienne de la Santé, où il avait été testé positif au coronavirus. 

Avec l’AFP