Le feuilleton dans l’affaire de corruption et de rackets au sein de l’équipe nationale sénior lors de la dernière CAN est loin de connaître son épilogue. Sanctionné par la commission d’éthique de la Féguifoot qui lui a interdit d’exercer toutes activités liées au football durant sept (7) ans et au paiement de 25 mille euro, Amadou Diaby, ancien vice-président vient de saisir le tribunal arbitral du sport.

C’est du moins ce que l’on peut lire dans un communiqué transmis à la presse, mercredi 28 août 2019, par ses avocats. Il compte ainsi faire annuler la décision prononcée à son encontre par la commission dirigée par Amadou Tham Camara.

Ci-dessous, copie de ce communiqué :

La rédaction