Dans le cadre des préparatifs des examens nationaux session 2019, le directeur préfectoral de l’éducation de N’zérekoré a rencontré ce samedi 29 juin 2019, les enseignants retenus pour la surveillance ainsi que l’ensemble des acteurs impliqués dans ce procus, a constaté sur place Kibaro224.com.

C’est la salle polyvalente de l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) qui a servi de cadre à cette rencontre qui intervient à moins de d’une semaine des examens.

Dans son intervention, Moussagbè Diakité, DPE de N’zérékoré est largement revenu sur les interdits aux candidats et aux enseignants retenus pour les examens nationaux prévus du 04 au 19 juillet prochain.

« Pour le bon déroulement de ces évaluations, le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation à pris des dispositions pour éviter d’éventuels cas d’irrégularité pouvant compromettre les candidats mais aussi les surveillants et délégués »
, a fait savoir le M. Diakité avant de rappeler les interdits.

Il s’agit entre autres du port des chaussures fermées, des voiles, des téléphones, des bouts de papiers etc. Aussi, les surveillants devront éviter des tentatives de corruption.

Pour terminer, le directeur préfectoral de l’éducation a prodigué d’utiles conseils aux surveillants. « Quand l’on a rien, l’on reste toujours fidèle à sa conscience pour préserver sa dignité », a-t-il conclu.

Stéphane François Haha