Les États-Unis ont encouragé vendredi 13 septembre 2019, le président guinéen en visite à respecter les transitions de pouvoir régulières, a appris Kibaro224.com.

Selon le site Dailymail.co.uk qui cite l’AFP, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a évoqué les élections en Guinée en 2020, lors de sa rencontre à Washington avec le président Alpha Condé.

Pompeo « a exprimé le ferme soutien des Etats-Unis à des transitions de pouvoir régulières et démocratiques, qui donnent plus de responsabilité, des institutions plus fortes et moins de corruption », a déclaré la porte-parole du département d’Etat Morgan Ortagus.

Elle a ajouté que les entreprises américaines recherchaient un climat qui limite la corruption.

« Pompeo a indiqué que les États-Unis étaient prêts à travailler avec la Guinée pour améliorer son climat des affaires car les entreprise américaines veulent évoluer là où la primauté du droit assure une transparence et réduit la corruption », peut-on lire dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre entre Condé et Pompeo.

Les États-Unis ont également signé avec la Guinée un accord « ciel ouvert » qui autorisera des vols sans restriction entre les pays.

Alors que les compagnies aériennes américaines n’effectuent que peu de vols directs vers l’Afrique, le département d’Etat a déclaré que l’accord témoignait de la volonté de Washington de libéraliser le marché de l’aviation internationale.

La rédaction