Quelques jours après la révocation de leurs fonctions, de 13 cadres du ministère de l’environnement évoluant dans les préfectures de Mamou, Faranah et Mandiana, le gouvernement guinéen vient de prendre une autre décision.

Dans un communiqué, le ministre de l’environnement, des eaux et forêts interdit la coupe et le transport du bois sur toute l’étendue du territoire national. Ce, à compter de ce lundi 14 juin 2021.

« Après avoir constaté la coupe abusive du bois dans nos forêts et l’exploitation illicite des ressources forestières en général, le ministère de l’Environnement, des Eaux et forêts interdit la coupe et le transport du bois sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce lundi 14 juin 2021 et ce, jusqu’à nouvel ordre », peut-on lire dans le communiqué.

Le ministre Oyé Guilavogui précise qu’il est également interdit à l’administration forestière, la délivrance des permis de coupe et des bordereaux de route.

Le patron du département de l’Environnement prévient qu’en cas de violation de la mesure, le ministère se réserve le droit de saisir toutes les quantités de bois incriminés, les matériels de coupe du bois et transport.

Il faut rappeler que dans le cadre de la coupe abusive et le trafic illicite du bois le long des frontières, une mission du département séjourne actuellement à l’inter du pays.

Konaté