Depuis maintenant une semaine, la ville de N’zérékoré, capitale de la région forestière vit dans l’obscurité. Pour cause, un manque de carburant au niveau de la centrale de l’agence régionale de la Guinéenne d’électricité (EDG), a appris kibaro224.com.

En effet, dans un communiqué diffusé le 16 octobre dernier sur les radios locales, la direction d’exploitation régionale d’électricité de Guinée a informé qu’elle n’était pas en mesure de fournir de l’électricité dans les foyers.

« La direction de l’EDG a le profond regret d’informer son aimable clientèle que suite à une rupture de stock du carburant pour la centrale, la fourniture du courant sera interrompue à partir de ce 16 octobre 2019 indépendamment de sa volonté », peut-on lire dans le communiqué.

EDG tout en présentant ses excuses suite à ses désagréments rassure « les uns et les autres que la hiérarchie est en train de prendre toutes les dispositions en vue de trouver des solutions idoines ».

Il faut rappeler que les citoyens de N’zérékoré sont habitués au délestage du courant causé très souvent par des pannes de longue durée ou encore de rupture de stock du carburant pour la centrale.

En attendant donc la réaction de la hiérarchie, les populations qui ont l’habitude de recevoir le courant par rotation de 18 heures à 00 heures, sont obligées de garder leur mal en patience.

Konaté