La Guinée décide d’appuyer la Côte d’Ivoire où un cas positif de la maladie à virus Ebola (une guinéenne de 18 ans en provenance de Labé) a été déclaré samedi 14 août 2021. En plus du don de vaccin, la Guinée mettra ses experts à la disposition des autorités ivoiriennes, à appris Kibaro224.com

Le Ministère de la santé de la Côte d’Ivoire a confirmé samedi le premier cas de maladie à virus Ebola dans le pays depuis 1994. L’annonce a été faite après que l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire a confirmé la présence du virus Ebola dans des échantillons prélevés sur une patiente en provenance de Guinée, qui avait été hospitalisée à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Les premières enquêtes ont révélé que la patiente s’est rendue en Côte d’Ivoire par voie terrestre et est arrivé à Abidjan le 12 août. Elle a été admise à l’hôpital à la suite d’une fièvre et est actuellement sous traitement.

Au lendemain de cette annonce, la Guinée qui a déjà une expérience dans la gestion des épidémies notamment Ebola a décidé de venir en aide à ce pays frère.

En collaboration avec l’OMS, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) a procédé ce dimanche, à la remise de 5000 doses de vaccins contre Ebola ainsi. Aussi, il a été mis à la disposition des autorités ivoiriennes, cinq (5) experts guinéens pour appuyer une riposte rapide autour du cas.

Il faut rappeler que la Guinée a récemment fait fait à une résurgence de la maladie à virus Ebola qui a durée quatre mois (du 14 février au 19 juin 2021).

« Aucun élément n’indique que le cas détecté en Côte d’Ivoire est lié à la récente flambée épidémique qui a touché la Guinée », a indiqué l’OMS dans une déclaration. L’organisation précise qu’une enquête plus approfondie et un séquençage génomique permettront d’identifier la souche du virus et de déterminer s’il existe un lien entre les deux flambées.

Facely Konaté