Les choses ont très vite évolué à la direction de la police judiciaire (DPJ). Après la suspension d’Abdoul Malick Koné pour faute lourde, le ministre de la sécurité et de la protection civile, a automatiquement procédé à son remplacement.

Dans une décision lue à la télévision nationale, le ministre Alpha Ibrahima Keira a nommé Mamady Kourouma, Commissaire divisionnaire de police, comme directeur central par interim.

Selon nos informations, Abdoul Malick Koné a été relevé de ses fonctions pour avoir refusé dit-on, d’ordonner l’arrestation de son frère Badara Koné, secrétaire national de la jeunesse de l’UFR et membre du FNDC.

Konaté