Les Guinéens sont appelés aux urnes ce dimanche 22 mars pour le double scrutin législatif et référendaire. À N’zérékoré, capitale de la région forestière, le vote n’a pas encore démarré (09 heures). C’est du moins le constat dans plusieurs bureaux de vote sillonnés par nos reporters.

Du centre Mamadou Konaté à l’école des soins de santé, Félix Roland Moumié jusqu’au centre Général Lansana Conté, le constat reste le même. Retard dans l’acheminement du matériel ce qui occasionne le retard également dans le démarrage du vote, pas de kits de lavage des mains.

Les superviseurs de la CEPI rencontrés ont indiqué que ce retard est motivé par des raisons sécuritaire.

Du côté des électeurs, il y a une forte affluence et certains commencent déjà à s’impatienter.

Mamady 2 Camara