Dans un tweet ce jeudi 05 août 2021, Mary Lawlor, rapporteuse spéciale des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme se dit préoccupée par les informations sur la dégradation de l’état de santé d’Oumar Sylla alias “Foniké Menguè”, responsable chargé de la mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

« J’ai reçu des informations inquiétantes sur la détérioration de la santé du défenseur des droits humains Oumar Sylla en Guinée, qui a été hospitalisé après avoir souffert de graves problèmes de santé en détention et que des soins médicaux lui ont été refusés », a-t-elle fait savoir.

Poursuivant, elle précise qu’en février, d’autres rapporteurs spéciaux du Secrétariat des Nations-Unies chargé de renforcer la promotion et la protection des Droits humains et elle-même avaient envoyés une communication au gouvernement « après qu’Oumar ait été condamné à 11 mois d’emprisonnement. Sa peine a ensuite été portée à trois ans. »

Elle conclut enfin que la détention de ce défenseur des Droits humains est illégale et qu’il devrait être libéré.

« Il n’aurait jamais dû être condamné et devrait être libéré », a déclaré Mary Lawlor.

https://twitter.com/marylawlorhrds/status/1423299073382264832?s=21

Facely Konaté