Isolé et décrié par plusieurs membres du bureau national du SLECG après avoir annoncé son départ et celui de cette structure syndicale dont il dirige, de l’USTG, Aboubacar Soumah peut compter sur le soutien de sa base en région forestière. En tout cas, c’est ce qui ressort de la déclaration du secrétaire général du SLECG-N’Zérékoré qui dit avoir été concerté pour la prise cette décision.

Contrairements aux membres du bureau national qui ont denoncé vendredi 18 juin 2021, la desaffiliation du SLECG de l’USTG par Aboubacar Soumah, la coordination régional du SLECG dit être favorable à cette décision.

« Nous avons été saisis par un courrier que nous avons analysé. Nous avons compris que c’était une bonne initiative. Nous avons consulté tous les secrétaires généraux de la région et ils sont tous d’accord de notre désaffiliation de l’USTG. Le moment venu, nous alors faire une déclaration officielle pour annoncer notre position.

Comme vous le savez depuis quelques temps, ça ne va pas entre le SLECG et l’USTG. Cette centrale syndicales et le SLECG n’ont plus les mêmes objectifs »,  déclaré Amara Kadiatou Camara, secrétaire général du bureau régional du SLECG de N’Zérékoré.

Mamady 2 Camara