Dans un décret lu mardi soir à la télévision nationale, le président Alpha Condé a érigé la guinéenne d’électricité (EDG) en une société publique anomyme, avec un conseil d’administration. EDG S.A est dotée de la personnalité juridique ainsi que d’une autonomie financière et de gestion.

Selon le contenu de ce décret, la nouvelle société publique est placée sous la tutelle technique du ministère de l’énergie et sous la tutelle financière du ministère de l’économie et des finances.

Dans un autre décret, Alpha Condé a nommé El hadj Bah Ousmane, ancien ministre des travaux publics et conseiller à la présidence comme président du conseil d’administration d’EDG S.A.

Konaté