Décédé le 18 avril 2020 des suites de COVID-19, feu Sékou Kourouma ancien Ministre de la fonction publique, ministre secrétaire général du gouvernement a été commémoré ce jeudi 03 septembre 2020 à travers une conférence de presse qui avait pour thème « Acte de reconnaissance aux œuvres de feu Sékou Kourouma » à la maison commune des journalistes, sise à Kipé.

Ces instants ont été mis à profit par les initiateurs, de parler réellement de l’homme, ses vécus et les biens faits de l’homme.

Mamadou Kaba Diakité est l’organisateur « Je suis aujourd’hui sans mot. Si vous voyez que je suis bien habillé aujourd’hui, c’est grâce à Dieu à travers Sékou Kourouma. Je suis parenté avec lui, certains même disaient que j’étais son fils. Ce monsieur m’a aimé. Il ne mangeait pas derrière moi. La première fois que j’entre dans un V.A c’était avec lui, quand il était ministre de la fonction publique. Moi je suis un ingénieur de mine et de géologie de Boké, je ne connaissais rien dans l’administration. Tellement qu’il avait confiance en moi, il m’a confié le fond de la campagne de l’élection présidentielle. Il a fallu un Sékou Kourouma pour redresser la commune de Matoto. Si non en 2015, on aurait déjà perdu cette commune. Il a aimé son pays, il a aimé le parti Rpg arc-en-ciel, et il a aimé son village , Kouroussa. Depuis qu’il a commencé à travailler, les reformes qu’il a engagé jusqu’à nos jours, aucun ministre n’a pu faire pareil. Donc c’est pour vous dire que la Guinée a perdu un grand homme. », dit-il

Poursuivant, Mamadou Kaba Diakite, appelle à ne pas oublier la famille de feu Sekou Kourouma

« Sa famille est là, je fais appel à son excellence Monsieur le Président de la République de Guinée le professeur Alpha Condé de ne pas oublier la famille du ministre Sékou Kourouma. Je sais qu’il n’a pas oublié, mais juste un petit rappel. Et je fais appel à ses collaborateurs aussi. Sékou Kourouma a fait d’autres ici ministre de la République… Qu’ils pensent au moins qu’il était vivant. », a-t-il conclu.

Gnima Aissata Kebe