Dans une déclaration rendue publique vendredi 07 février 2020, la la porte-parole de la délégation de l’Union Européenne en Guinée s’est exprimée sur le processus électoral en cours. Dans ce document, elle rappelle que « l’unité et la paix en Guinée doivent prévaloir sur les intérêts partisans ». L’UE propose également sa médiation dans cette crise qui oppose les acteurs politiques.

Ci-dessous, le contenu de la déclaration :

Les préparatifs du processus électoral et la décision de coupler les élections législatives du 1er mars 2020 à un référendum constitutionnel divisent profondément le pays. De graves faits de violences ont déjà pu être observés dans ce contexte.

L’importance de cette double échéance impose de s’assurer, dans le cadre d’un dialogue inclusif, des conditions de transparence et d’inclusivité, ainsi que du respect du cadre régissant les élections.

L’unité et la paix en Guinée doivent prévaloir sur les intérêts partisans.

L’Union Européenne, partenaire de longue date de la Guinée, est prête à contribuer à la facilitation d’un dialogue inclusif, en partenariat avec les acteurs régionaux et internationaux.