Malgré la progression du nouveau coronavirus dans son pays avec plus de 2 500 cas positifs et 16 décès, le président guinéen Alpha Condé se dit fier du travail accompli par les médecins. Il l’a fait savoir vendredi 15 mai 2020, au cours de son adresse à la nation.

En s’adressant vendredi vendredi à ses compatriotes pour annoncer les nouvelles mesures face à la pandémie de COVID-19, Alpha Condé a rendu un vibrant hommage au personnel soignant. Pour lui, « nous pouvons être fiers du travail accompli ensemble puisque la Guinée aujourd’hui enregistre l’un des plus faible taux de décès de toute la sous-région et un des plus bas au monde avec un chiffre de 0,59% de victimes par rapport au nombre de cas infectés, quand cette triste moyenne s’élève à 6,77 au plan mondial. »

En dépit donc de ces résultats, le locataire du palais Sékhoutouréya invite les citoyens à la vigilance tout en annonçant les nouvelles mesures notamment le dépistage massif.

« Ces chiffres confirment que le combat n’est pas encore gagné et que nous devons redoubler d’efforts et de vigilance. (…) Notre politique actuelle est de procéder à un dépistage massif, afin d’isoler tous les cas positifs éventuels et en même temps éviter qu’ils ne contaminent les personnes ayants d’autres maladies graves ainsi que les vielles personnes et les femmes enceintes », a-t-il indiqué.

Et d’asséner : « Aujourd’hui, six centres de traitement épidémiologique sont opérationnels : Donka, Nongo, Camp Alpha Yaya Diallo, Matam, Kindia et la Maison centrale de Conakry. Et Gbéssia qui sera fonctionnel ce week-end. D’autre part, nous attendons incessamment l’arrivée d’une assistance médicale Cubaine.

La capacité de test des laboratoires, aujourd’hui de 350 par jour, sera sensiblement améliorée avec des moyens garantissant 1000 tests par jour, grâce à de nouveaux appareils attendus cette semaine. »

Konaté