Face à la recrudescence des cas de Covid-19 et la détection de nouveaux variants (Alpha, Bêta, Delta), le Secrétariat Général des Affaires Religieuses vient de prendre des mesures par rapport à la célébration de la fête de Tabaski.

Dans un communiqué diffusé mercredi 14 juillet 2021 à la télévision nationale, le Secrétariat Général des Affaires Religieuses en collaboration avec l’ANSS, le comité scientifique a porté à la connaissance du peuple musulmans de Guinée que « compte tenu de la recrudescence des cas de Covid-19 ces dernières semaines et la menace des variants à nos frontières », il a été établi un protocole sanitaire pour couvrir les festivités de Tabaski 2021 ». Il s’agit du respect des mesures barrières (port obligatoire des masques, la distanciation), la réduction du temps de sermon (15 minutes au maximum) la dispersion immédiate des fidèles dès la fin du sermon, l’augmentation du nombre de lieux de prière pour éviter les grands rassemblements.

Il faut rappeler que l’Aïd el-Kebir ou fête de Tabaski sera célébrée le mardi 20 juillet 2021 dans plusieurs pays. Elle constitue la plus grande fête musulmane.

Facely Konaté