La région de N’zérékoré n’est pas épargnée par la troisième vague de Covid-19 en Guinée. Selon les chiffres fournis par la Direction Régionale de la Santé (DRS), il y a eu 16 nouvelles admissions au Centre de Traitement Épidémiologique (CT-Épi) de N’zérékoré entre le 02 et le 03 août 2021. À la même date, 12 patients sont sortis guéris et 44 autres pris en charge au CT-Épi. Le cumul de décès enregistrés à date est de 13 dont 8 dans la préfecture de N’zérékoré, 3 à Yomou et 2 à Beyla.

Dans le SITREP N• 128 daté du 03 août 2021 et envoyé à l’ANSS, les autorités sanitaires régionales n’ont pas manqué de relevés des problèmes auxquels ils sont confrontés dans le cadre de la riposte. Il s’agit entre autres de l’insuffisance de personnel au CT-Épi de N’zérékoré pour la PEC de la vague de nouveaux cas confirmés ; insuffisance du plateau technique pour la prise en charge de cas graves de Covid-19 dans la région ; insuffisance de resources financières pour l’investigation notamment des cas confirmés ; insuffisance de matériels de protection (ÉPI) pour les équipes de prises en charge du CT-Épi et les équipes de vaccination ; insuffisance de prise en charge alimentaire des contacts et des cas confirmés dans la région.

Les autorités sanitaires de la région demandent en outre à l’ANSS de notamment affecter 3 médecins et 12 infirmiers aux CT-Épi de N’zérékoré pour faire face à la vague de cas confirmés, doter le CT-Épi en matériels de réanimation pour la prise en charge des cas graves ainsi que d’une ambulance médicalisée pour le transfert des cas graves. Elles demandent aussi d’activer les CT-Épi de Guéckédou, Macenta et Gouécké.

Facely Konaté