Au terme de sa tournée en Afrique de l’ouest, le président Indien Ram Nath Kovind est arrivé dans la soirée du jeudi 1er août 2019, à Conakry, pour une visite de travail de 72 heures, apprend-on.

C’est aux environs de 17 heures jeudi, que l’avion transportant le président Indien en provenance de Banjul (Gambie) a atterri à l’aéroport international de Conakry-Gbéssia. Ram Nath Kovind a été accueilli au tarmac par son frère et ami, Prof. Alpha Condé.

Le dirigeant indien effectue une tournée d’une semaine dans la sous-région. Après le Bénin et la Gambie, il atterrit donc en Guinée avec un programme bien garni.

Accompagné de ses gardes de corps, Ram Nath Kovind a eu un tête-à-tête avec Alpha Condé au salon d’honneur et juste après, les deux hommes d’État ont pris la destination d’un hôtel chic situé dans la haute banlieue de Conakry.

Durant son séjour dans la Capitale guinéenne, le dirigeant indien et son homologue Alpha Condé doivent signer plusieurs accords de coopération entre les deux pays.

Ce vendredi déjà, les deux chefs d’État auront des entretiens élargis aux deux délégations. Ces entretiens seront suivis de la signature d’un protocole d’accord. Le samedi, le président Kovind rencontrera la communauté indienne vivant en Guinée avant de s’envoler pour son pays.

Cette tournée qui a commencé le dimanche 28 juillet, est une première dans trois pays jamais visités jusqu’à présent par de hauts dignitaires indiens : le Bénin, la Gambie et la Guinée. Un geste politique important, qui montre que New-Delhi cherche à se rapprocher d’une Afrique occidentale et francophone avec laquelle les Indiens ont des relations très limitées jusqu’à présent.

SOW mô Yayé