Suite à un signalement des riverains, la Section déminage des Forces armées guinéennes s’est rendue dans un quartier de Matoto, non loin de l’aéroport, pour procéder à des vérifications et « lever de doutes » sur un véhicule aux vitres teintées, stationné depuis au moins trois jours en bordure de route.

Les premières investigations effectuées par les démineurs de l’armée indiquent (après une fouille minutieuse) qu’il n’y avait aucun explosif à bord du véhicule. La brigade de recherches de la gendarmerie ainsi que la police scientifique sont sur zone pour des fins d’enquête afin de retrouver le propriétaire du véhicule en question.


DIRPA