Dans un communiqué diffusé vendredi 08 octobre 2021 à la télévision nationale, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, ordonne le déguerpissement « immédiat » de tous ceux qui ont réoccupés les espaces publics récemment libérés par l’ancien régime.

« Le CNRD constate avec regret que malgré les récents efforts déployés pour la libération des voies et espaces publics, d’encombrants physiques dans la ville de Conakry, les mêmes espaces sont encore réinvestis par des occupations et installations anarchiques qui causent des dommages aux usagers des voies de circulation, augmentent les risques d’insécurité et ternissent l’image de la ville.
En conséquence, le CNRD invite les citoyennes et citoyens de la ville de Conakry, d’éviter toute nouvelle installation sur ces espaces préalablement libérés. Et pour ceux qui se sont déjà réinstallés, de libérer immédiatement les lieux », précise le communiqué.

Pour le cas spécifique des différents marchés, « il est demandé aux vendeuses et vendeurs, le respect scrupuleux des limites fixées par des murets et d’éviter toute installation sur les voies de circulation. »

La gouverneure de la ville de Conakry, les maires des communes et les présidents des conseils des quartiers, sont invités chacun en ce qui le concerne, de veiller à l’exécution immédiates de ces instructions.

Konaté