Présent ce samedi 19 octobre 2019 au siège de son parti, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire, Cellou Dalein Diallo a dénoncé la répression des manifestations contre le troisième mandat, cette semaine à Conakry et à l’intérieur du pays.

Après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes, le chef de file de l’opposition a vivement remercié ses militants qui, selon lui, ont largement contribué à la réussite des manifestations de cette semaine.

« L’UFDG a largement contribué à la réussite de cette manifestation. Je suis fier de vous, de votre engagement. Depuis des longues années, vous vous êtes battus pour que règnent la justice et la paix.
Cette semaine, des citoyens se sont battus malgré la répression policière et les tueries.
Nous avons à la tête de l’État des gens qui ont confisqué le pouvoir et les ressources pour réprimer toutes contestations. Il faut que cette équipe dégage, car elle ne se repose sur aucune légitimité », a-t-il déclaré.

Et d’asséner : « Alpha Condé n’a eu aucun égard sur son serment ou la constitution.
Monsieur Alpha Condé veut ramener le conteur à zéro pour confisquer le pouvoir.
La richesse du pays est utilisée pour corrompre des leaders d’opinions et leaders politiques. Aucune institution ne fonctionne. C’est le désordre. »

« Mes Chers Amis, c’est vrai que c’est dur. Mais il faut continuer. On ne relâche jamais », a-t-il demandé à ses militants avant de dévoiler le programme de la manifestation de la semaine prochaine.

« Au niveau du FNDC, nous avons décidé d’organiser une marche grandiose le jeudi 24 octobre 2019 sur l’autoroute Fidel Castro. Une manifestation qui sera élargie sur l’étendue du territoire national. (…) Soyez tous prêts pour la marche sur l’autoroute Fidel Castro le jeudi 24 octobre 2019 », a-t-il conclu.

Abdoulaye Ben Kaba