La Première édition du camp de codage des filles africaines connectées (CODING CAMP) a été clôturée ce samedi 04 Décembre 2021. Elle a été organisée par le Ministère des postes, des Télécommunication et de l’Economie Numérique à travers la Direction Nationale des Technologies de l’Information, et de l’Economie Numérique et la commission économique africaine des nations unis / UNECA

250 jeunes filles et femmes ont été formées dans des modules en compétences techniques et soft, qui sont animation jeux, en développement web, en broderie, en robotique, en leadership, en prise de parole en public.

Madame Souaré Fatou Sylla, Directrice Nationale des Technologies de l’Information et de l’Economie Numérique est l’initiatrice principale de cette première édition.
« Je suis fière d’avoir piloté ce programme vu son ampleur. J’espère qu’il y aura beaucoup plus de femmes dans les métiers du numérique en Guinée. Les 10 meilleurs projets seront choisis et seront accompagnés pendant trois mois par les différents formateurs. Ces projets seront présentés à l’innovation day devant tous les partenaires techniques et financiers pour être accompagnés par des multinationales comme Alibaba », a-t-elle fait savoir

Makhtar SECK, Chef de la section innovation et technologie à la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) parle de l’objectif de ce « CODING CAMP »
« On va les accompagner, on va prendre les meilleures et on a un cadre d’accompagnement pour ces jeunes filles. Soit, on renforce leurs capacités, soit avec d’autres partenaires, on va les aider à mettre en œuvre leurs projets. L’objectif est de créer des jeunes entrepreneures africaines et guinéennes âgées de 12 à 15 ans. Et on espère qu’après le challenge de l’innovation, vous aurez les plus jeunes entrepreneures en Afrique. Parmi les projets, il y a jeunes qui ont développées des projets innovateurs dans plusieurs domaines et cela mérite d’être souligné. Je pense que le gouvernement guinéen doit être fier de ce que les jeunes filles ont accomplies en très peu de temps. C’est un sentiment de satisfaction vu les résultats », a-t-il martelé

Il faut rappeler que la Guinée est le premier pays à organiser ce « CODING CAMP » en Afrique Francophone. Pour cette édition 61 projets ont été développés

Abdoulaye KABA

621784982