Au cours d’un point de presse ce mardi, 22 février 2022, le procureur général près la Cour d’Appel de Conakry a annoncé des poursuites judiciaires contre certaines personnalités, autorités et cadres de l’administration pour des faits notamment de faux et usage de faux dans l’acquisition des biens publics.

« J’ai des poursuites judiciaires par voie d’information judiciaire contre d’une part, les officiels ministériels, les autorités ou autres agents de l’Etat ayant participé à la rédaction des actes entachés ; et, d’autre part, tout fonctionnaire de l’administration ou non, tout agent des domaines et du cadastre, de l’agriculture, des eaux et forêts qui sont présumés complices dans l’altération des actes argués de faux dans les conditions fixées à l’article 561 du même code des plans, titres et autres actes administratifs portant sur la propriété foncière et domaniale », a indiqué Alphonse Charles Wright.

Sur la liste du procureur, l’on retrouve des noms comme Sékouba Konaté, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Mamadou Sylla , Super Bobo… Une information judiciaire a été ouverte contre eux, selon le procureur général.

Au regard des informations à sa disposition, le procureur précise qu’il y a « des présomptions graves de délit de stellionat, complicité, de faux et usage de faux dans la cession et dans l’acquisition des biens publics au préjudice de la société guinéenne au nom et pour le compte duquel le ministère public exerce l’action publique dans l’intérêt de la loi ».