Dans un entretien accordé mardi 20 octobre 2020 à la chaîne de télévision sénégalaise 2STV, le président de l’UFDG a confirmé que c’est bien lui le vainqueur de la présidentielle du 18 octobre. Cellou Dalein Diallo précise qu’il a gagné dès le premier tour avec 53% des voix.

« Nous avons déployé 32 000 délégués dans les bureaux de vote. C’était coûteux, mais il le fallait. Les militants qui sont généralement des jeunes diplômés sans emploi étaient engagés et ils nous remontaient les résultats dès après le dépouillement. Donc, nous avons vraiment reçu les informations issues du dépouillement des bureaux de vote. Avec ces informations compilées à 90%, je passais au premier tour avec 53%. J’ai proclamé ma victoire sur la base des procès verbaux affichés dans les bureaux de vote », a-t-il déclaré.

Poursuivant, il ajoute : « Naturellement, M. Alpha Condé n’était pas content, vous savez à quel point il tient à son troisième mandat. Il a tué environ une centaine de personnes et il est prêt à tout. C’est une question de vie ou de mort pour lui. Et, lorsque les jeunes sont sortis pour manifester leur joie, il a demandé de les disperser et les gens ont tiré à balles réelles. Quatre (4) jeunes sont tombés, tous moins de 20 ans et les corps se trouvent à la morgue. Il donné des instructions qu’il lui faut des résultats lui permettant de passer dès le premier tour et pas moi. »

A la question de savoir quelle sera la suite, l’ancien premier ministre répond : « Aujourd’hui, il a commencé à récupérer les procès verbaux et les résultats qu’il s’est fait fabriquer, il devrait commencer à publier aujourd’hui (mardi 20 octobre). Il veut donc me mettre hors d’état de nuire parce que lorsque j’appelle à manifester ou si je sors dans la rue, la population me suit automatiquement. Alors, il a décidé de me bloquer à la maison en m’interdisant toute sortie. Maintenant, il revient au peuple de défendre son choix et nous n’allons pas lui laisser faire. Les gens sont déterminés, ils se sont mobilisés pour participer à la campagne et vous avez sans nulle doute vus les images de mon retour à Conakry. C’est du jamais vu depuis l’indépendance de ce pays. Il (Alpha Condé NDLR) a été battu dans les cinq (5) communes de Conakry) et maintenant il fait d’autres résultats pour dire que c’est lui qui a gagné. Mais personne n’y crois. »

Konaté