Le chef de file de l’opposition et président de l’UFDG présent ce lundi 04 novembre à la levée des corps des onze (11) victimes de la manifestation de rue appelée par le FNDC a exprimé son amertume face à ces tueries avant d’accuser le président Alpha Condé de ne rien faire pour rendre justice aux victimes des manifestations.

« Monsieur Alpha Condé n’a jamais voulu que les enquêtes soient menées pour identifier les coupables de ces tueries. Nous voulons et nous allons exiger à ce que ces enquêtes aient lieu pas seulement pour les victimes de la marche du FNDC mais également pour les 100 autres citoyens guinéens parce que ce sont des Guinéens qui ont été arrachés à notre affection », a-t-il déclaré.

Les choses n’ont pas pu continuer comme prévues, des échauffourées ont éclaté à Bambetto, et quelques blessés par balle ont été enregistrés.

Abdoulaye Ben Kaba