Le duel des Aigles à Suez entre Maliens et Tunisiens n’a pas enregistré de vainqueur. Les deux formations se sont séparées par un score nul de 1-1. Un résultat qui n’arrange pas la Tunisie.

Les Aigles de Carthage passent à l’offensive dès l’entame de la rencontre. En face, les Aigles maliens jouent haut et les mettent en difficulté.

Dès la 3e minute, les Tunisiens se montrent dangereux avec un coup franc obtenu à environ 25 mètres des buts maliens. Capitaine du jour puisque Youssef Msakni était sur le banc, le sociétaire de l’AS Saint Etienne, Wahbi Khazri envoie une frappe enveloppée du pied droit vers la lucarne droite du gardien Djigui Diarra qui sauve sa cage de justesse.

Toujours à l’abordage, les Tunisiens reviennent à la charge à la 7e minute, encore par Wahbi Khazri qui tente un lobe depuis le rond central que le gardien malien parvient à mettre en corner.

Les Aigles maliens sont sur la défensive mais bénéficient d’un coup franc à la 31e minute. Samassekou Dadié tire et son centre est bizarrement détourné en corner par le gardien tunisien, Hassen Mouez.

La rencontre manque de rythme entre deux formations prudentes faisant tourner le ballon sur les côtés sans véritable danger de part et d’autre. C’est sur ce faux rythme que les deux équipes rentrent aux vestiaires sans avoir inscrit le moindre but.

La deuxième mi-temps démarre en trombe avec des Maliens qui sont les premiers à investir le camp adverse avant que les Tunisiens ne réagissent également.

La première véritable occasion intervient à la 57e minute, suite à un corner tunisien dévié au premier poteau par Yassine Khenissi juste au-dessus de la barre.

La réplique malienne est implacable à la 60e minute, sur un corner venu également de la droite du but tunisien. Le corner entrant de Samassekou Dadié est mal capté par le gardien Hassen Mouez et le ballon se retrouve dans ses filets. Menés par 1 but à 0, les Aigles de Carthage courent derrière l’égalisation.

Dès lors, le sélectionneur de la Tunisie, Alain Giresse, opère des changements avec l’entrée d’un de ses maîtres à jouer, Youssef Msakni en lieu et place d’Anis Badri. Le jeu des Aigles de Carthage prend du volume avant que Faris Chaouat prenne la place de Yassine Khenissi alors qu’ils bénéficient d’un coup franc.

A l’entrée de la surface de réparation malienne, celui-ci est exécuté magistralement par Wahbi Khazri et le ballon va se loger dans les filets, côté droit du gardien Djugui Diarra. A 1-1, les deux équipes tentent de trouver la faille mais chacune d’elle reste sur ses gardes. Et au final, elles se contentent de ce résultat nul qui les maintient toujours dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale

Cafonline.com