Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba a prêté serment comme président de la transition, le 16 février 2022. À cette occasion, l’auteur du coup d’Etat du 24 janvier 2022 sa remis sa déclaration d’intérêt et de patrimoine au Conseil constitutionnel. Deux mois après cette cérémonie, l’on en sait un peu plus sur les biens mobiliers et immobiliers de l’actuel homme fort de Ouagadougou.

La déclaration des biens est une obligation pour certaines personnalités au Burkina Faso avant et après leur entrée en fonction. Une disposition de la loi N°004-2015/CNT du 03 mars 2015, que le colonel Damiba a bien tenue à respecter lors de sa prise de fonction en février 2022.

Selon une révélation de nos confrères de Infoh24.info au Burkina Faso, la valeur des biens immobiliers du président de la transition est estimée à 105 000 000 FCFA répartis comme suit :

  • Une parcelle acquise à Bassemyam dans la commune rurale de Komsilga pour un montant de 600 000 FCFA et dont la valeur actuelle est estimée à 20 millions FCFA
  • Une autre parcelle achetée en 2011 dans la même localité dont la valeur est de 20 millions FCFA
  • Des parcelles acquises en 2016 et 2018 respectivement à Ouaga 2000 et à Saaba pour un montant de 6 462 000 FCFA et 20 000 000 FCFA. Les valeurs actuelles sont estimées respectivement à 45 000 000 FCFA et 20 000 000 FCFA.

Quant aux biens mobiliers, ils sont estimés à 14 358 739 FCFA.

  • Deux (2) véhicules : un BMW 730I acheté à 3 000 000 FCFA en 2009, et un autre de marque Toyota SEGUNA acheté en 2020 pour un montant de 10 000 000 FCFA
  • Trois (3) comptes bancaires sont le solde cumulé est de 1 358 739 FCFA.

Avec Infoh24.info