Après l’examen du certificat d’étude élémentaire (CEE) qui a pris fin samedi dernier, c’est le brevet d’étude du premier cycle (BEPC) qui démarre ce lundi 08 juin 2019, sur toute l’étendue du territoire national.

Cette année, ils sont 149 533 candidats dont 64.600 filles à affronter les épreuves de cet examen d’accès au lycée, à travers le pays.

Au niveau du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, le mot d’ordre de « Tolérance zéro » reste maintenu.

Lors de son adresse du 03 juillet dernier, le ministre Mory Sangaré a indiqué que la session 2019 des examens nationaux, au regard des perturbations enregistrées en début d’année scolaire, est à considérer comme « un autre défi à relever. »

Pour y parvenir, le ministre demande à ce que chacun des acteurs impliqués exige de lui-même, un large partage de responsabilité.

« Il ne sera pas vain de rappeler aux uns et aux autres les impératifs de vigilance et de rigueur qui doivent nous guider dans chaque acte tout au long du déroulement de ces examens pour donner un caractère crédible et sans conteste à nos résultats », a fait savoir Mory Sangaré.

Il faut rappeler que le Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) prendra fin le samedi 13 juillet 2019.

Konaté