En réponse à l’appel du front national pour la défense de la constitution (FNDC) pour empêcher, dit-on, le coup d’État constitutionnel prévu ce dimanche 22 mars, des jeunes du quartier Baïlobayah, dans la commune de Dubréka, ont manifesté leur désapprobation ce samedi 21 mars 2020.

Avec l’expression «Amoulanfé», des jeunes en colère ont d’abord bloqué la circulation au niveau «Garage-Camions». Ils ont ensuite pourchassé les forces de sécurité qui étaient postés là avant que les renforts ne viennent un peu plus tard pour disperser la foule.

Jets de pierres contre bombes lacrymogènes, les agents des forces de l’ordre ont réussi à repousser les jeunes et ainsi rétablir la circulation.

Selon des témoins de la scène, des arrestations ont été signalées. Malgré tout, la situation reste tendue entre manifestants qui veulent reprendre les commandes de la rue et agents des forces de sécurité qui veulent maintenir la stabilité de la circulation.

Nous y reviendrons !

Boubacar Barry