Il est membre fondateur du Cercle des Acteurs de la République (CAR), mais contrairement à beaucoup de ses paires de cette coalition, lui, il a décidé de boycotter les élections législatives prochaines. En séjour à N’Zérékoré, le président de l’UDD a été interrogé sur les raisons de ce choix par la rédaction locale de kibaro224.com. Et Bah Oury justifie sa décision par la non-crédibilité du fichier électoral fourni par la CENI.

Bah Oury s’est désolidarisé de ses amis du CAR en décidant de boycotter les élections prochaines. A la question de savoir s’il n’est pas frustré du fait d’être exclu du cercle, le président de l’Union pour la Démocratie et le Développement a répondu avec humour.

‹‹ Rire… Oh, c’est quoi le CAR ? D’ailleurs je ne sais même plus ce que cela veux dire ››, a-t-il déclaré avant d’indiquer : ‹‹La question des législatives est liée au fait que le fichier est totalement corrompu. ››

Pour lui, on ne peut pas avoir 8 300 000 électeurs dans un pays de 12 à 13 millions d’habitants.

‹‹Vous avez vu les résultats de ce qui a été produit dans l’affichage de certaines listes électorales, beaucoup de doublons, des personnes décédés figurent dans ce fichier. Or, pour une bonne élection, il faut nécessairement un bon fichier. Un mauvais fichier électoral amène une mauvaise élection », martèle Bah Oury.

Pour terminer, il dit se souvenir d’une vidéo d’Alpha Condé quand il était opposant, où il disait qu’une élection truquée peut provoquer une guerre. Il l’invite donc à œuvrer dans ce sens.

Mamady 2 Camara