L’ancien ministre de la réconciliation nationale et vice-président exclu de l’UFDG a présenté samedi 18 juillet 2020, sa nouvelle formation politique. Il s’agit se l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), une fusion de deux (2) partis politiques.

Au lendemain de cette annonce, beaucoup se demandent si Bah Oury qui a été récemment évincé à la tête de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), ne subira pas le même sort avec son nouveau parti ? Et sur la question, l’homme politique rassure.

« À ceux qui ont peur que l’histoire avec l’UDD ne se répète je tiens à vous rassurer que nous avons pris toutes les dispositions pour éviter cela », a-t-il précisé sur sa page Facebook.

Poursuivant, il ajoute : « L’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée – UDRG est née de la fusion de deux partis politiques agréés le PPDG et le PGT. Ceci dit le logo et le nom du parti sont nouveau et c’est un parti qui nous appartient et qu’il est impossible pour quelqu’un de nous le retirer dans un avenir proche ou lointain. À l’issue d’un congrès il a été décidé que Bah Oury soit le président pour conduire la politique générale du parti. Le siège du parti se trouve à Kipé daddya dans la commune de Ratoma. »

Konaté