Après l’attaque dont ils ont été victimes mercredi 19 février dans la préfecture de Kissidougou, les membres de la mission de sensibilisation du FNDC en forêt ont finalement décidé de rebrousser chemin, a appris kibaro224.com.

Selon nos informations, Dr Faya Millimono et son équipe se sont retournés à Conakry pour, dit-on, des mesures de sécurité. D’ailleurs, Keamou Bogola Haba président du congrès de l’UGDD a confirmé l’information à travers sa page Facebook. Il a indiqué que le président de son parti Pépé Francis Haba, Étienne Soropogui du mouvement « Nos Valeurs Communes » et Norbert Kpoghomou de l’UDRP, tous membres de la délégation, sont de retour à Conakry.

Il ajoute que Pépé Francis Haba qui a été touché, « se sent bien malgré des douleurs au niveau de la main et la tête ».

Dans un entretien accordé à notre rédaction mercredi, Jacques Gbonimy président de l’UPG a déclaré que leurs agresseurs leur avaient intimé de retourner à Conakry, mais pas question de continuer. À l’en croire, l’objectif de cette attaque était de les éliminer physiquement.

Kibaro224.com