A Conakry aujourd’hui, on produit 1600 tonnes d’ordures par jour, c’est du moins ce qu’a annoncé le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement ce mercredi 14 juillet lors d’une conférence de presse. A l’entame, Papa Koly Kourouma a tout d’abord expliqué l’objet de cette rencontre avec les hommes de médias.

« La saison pluvieuse à Conakry a une particularité. Quand les premières pluies se sont annoncées, on a eu l’impression qu’on jamais balayé Conakry. On a suivi dans les médias que la capitale était encore salle. C’est vrai. Quand on se lève le matin et qu’on voit ces déchets solides rependu partout , on se dit mais quel assainissement ces gens  font. Alors l’objet de cette rencontre, c’est pour vous expliquer le pourquoi, qu’est ce qui fait ça, est ce qu’on balais est ce qu’on ne balais pas. Si on balais pourquoi les ordures se trouve dehors c’est ça l’objet de la rencontre. », a-t-il affirmé

Poursuivant, El. Papa Koly Kourouma fustige le comportement de certains citoyens qui prennent les caniveaux pour des dépotoirs
« Pour votre information, à Conakry aujourd’hui, on produit 1600 tonnes d’ordures par jour. Imaginez vous que les ramassages concernent quelques quartier et les axes principaux. S’il arrive que les PME qui ont la charge de collecter les ordures dans les ménages et les amener dans les points de collecte n’ont pas travaillé ou punissent leur client en n’allant pas débarrasser des familles de leur production, vous convenez avec moi que le stock se reconstitue. Quand il y’a de déchets régulièrement dans les caniveaux, quand les caniveaux là sont bouchés. C’est pas  parce il y a des déchets régulièrement dans les caniveaux. Même si vous curez le matin, le soir quand il y’a de la pluie on vient reverser la production de la journée. La même nuit, les mêmes ordures dans des caniveaux. On vous invite à sensibiliser la population, pour qu’elle sache que mettre des ordures dans les caniveaux a des conséquences néfastes non seulement sur la population elle même en période de pluie, mais aussi sur les infrastructures qu’on réalise.« , a-t-il ajouté.

Pour finir El. Papa Koly Kourouma invite les médias à l’accompagner dans la sensibilisation afin que les populations cessent de jeter les ordures dans les caniveaux.

Gnima Aïssata Kébé

621784982