Quelques heures après l’arrestation de deux responsables de l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), Cellou Dalein Diallo vient de réagir. Sur sa page Facebook, il explique ces arrestations par un vent de panique dans les rangs du pouvoir après notamment, l’annonce de la reprise des « manifestations pacifiques ».

« La signature de la nouvelle Charte de l’ANAD et l’annonce de la reprise prochaine des manifestations pacifiques sèment la panique dans les rangs du pouvoir.

C’est cette panique, associée à la volonté incurable de Alpha Condé de museler l’Opposition et de faire taire toute voix discordante, qui explique l’arrestation de Bogola Haba dit « Bogos », Responsable de la communication de l’ANAD et Thierno Yaya DIALLO, Président de Guinée Moderne (GM).

J’exprime la solidarité de l’ANAD à nos deux collègues et à leurs familles.

Pas de recul !
Nous vaincrons ! ». A-t-il écrit.

Il faut rappeler que Thierno Yaya Diallo a été libéré la nuit dernière. Quant à Kéamou Bogola Haba, il a été auditionné ce matin à la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) à Conakry. Selon son avocat Me Pépé Antoine Haba, il est d’accusé d’ « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation et trouble à l’Etat ».

Facely Konaté