Le cortège de Cellou Dalein Diallo a été bloqué ce dimanche 11 octobre à Tokounou pendant qu’il était en route pour Kankan. Obligé de rebrousser chemin et dans son lieu de retranchement, le Président de l’UFDG réagit.

« Mon cortège en route pour Kankan a été bloqué à Tokounou par des jeunes du RPG envoyés de Kankan.

Ces jeunes surexcités, arborant les couleurs du RPG, avaient barré la route avec des troncs d’arbres et un véhicule placé en travers et ont sommé mon cortège de rebrousser chemin et d’aller faire campagne au Fouta.

Effrayé par la vague de sympathie et de soutien à ma candidature dans cette région restée jusque-là un bastion du RPG, Alpha Condé a décidé d’empêcher toute activité et de détruire tous les symboles de l’UFDG à Kankan.

Ses partisans multiplient les actes de violence et les discours incitant à la haine contre l’UFDG.

C’est inacceptable ! » A-t-il écrit sur sa page Facebook.

Il faut rappeler que le cortège du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a été également la cible d’une attaque au début de cette campagne électorale à Labé et à Dalaba.

KABA