Après Bruxelles où une manifestation contre le changement constitutionnel a été organisé le weekend dernier, ce sont des guinéens vivant en Angola qui veulent se faire entendre.

Ces opposants au projet de changement constitutionnel regroupes au sein de l’antenne du front national pour la défense de la constitution (FNDC–Angola), invitent tous les guineens résidant dans ce pays à répondre « massivement » au meeting du 30 juin 2019

Cette manifestation, selon les organisateurs,  vise à « dissuader le Président Alpha Condé et son clan de se maintenir au pouvoir au delà de 2020. »

Il faut rappeler que ce meeting se tiendra « au kintal de hoji ya henda a la petite mosquée à partir de 9H30 jusqu’à 13H00. »