Le RPG Arc-en-ciel a tenu sa traditionnelle assemblée générale samedi 11 janvier, à son siège à Gbéssia. Présent à cette assemblée et devant les militants fortement mobilisés, l’honorable Amadou Damaro Camara, chef de la majorité présidentielle a saisi l’occasion pour envoyer des piques à l’endroit de l’opposition guinéenne et à son chef de file.

« Des gens qui se disent démocrates et qui disent « non seulement moi, je ne vais pas, mais il n’y aura pas d’élection », ça, c’est de l’arrogance. Notamment de la part de Cellou et de Sydia. Mais la vérité est que Cellou est dans quelque chose qu’il ne connaît pas. Il y a des militants du RPG dans tout le pays, il y a également des militants de l’UFDG sur tout le territoire. Les militants de la Haute Guinée ou de la Guinée forestière par exemple, vont dire qu’ils vont respecter la consigne de leur parti. Ils vont vouloir empêcher les élections, ce qui peut arriver à des affrontements et il (Cellou Dalein Ndlr) sera le premier à dire encore voilà nous sommes ciblés alors que c’est ça son objectif », dira-t-il.

Poursuivant, honorable Damaro rassure ses militants de la tenue prochaine du référendum pour l’adoption de la nouvelle constitution.

« Normalement, personne ne devrait mourir pour quelque chose qui repose sur le « Oui » et le « Non », mais ce qui reste clair nous allons faire le référendum qu’ils veulent ou pas, tu es de l’opposition ou de la mouvance, le référendum sera fait », a-t-il martelé.

Pendant ce temps, l’opposition appelle à des manifestations générales et illimitées dans le pays à partir de ce lundi 13 janvier, pour s’opposer au référendum annoncé par la mouvance présidentielle.

Gnima Aissata Kebe