Les étudiants de l’Université Julius Nyéréré de Kankan étaient vendredi dans la rue pour réclamer le paiement de leurs bourses d’entretien ou pécules.

Très tôt dans la matinée, munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire par exemple,  »Payez nos pécules », ces étudiants ont pris d’assaut l’enceinte et les alentours du campus empêchant piétons et détenteurs d’engins roulants de circuler librement.

Dans l’après-midi, des échauffourées ont éclaté entre jeunes étudiants déterminés et forces de maintien d’ordre qui ont usé des gazs lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Les étudiants qui ont regagné leurs domiciles sans avoir obtenu gain de cause, décident de ressortir ce samedi 06 juillet alors que le Président de la République est attendue dans la ville pour présidée une manifestation politique organisée par sa famille politique, le RPG Arc-en-ciel.

« Nous n’allons pas céder tant que notre revendication qui se résume au paiement de nos pécules n’est pas satisfaite. On s’est donné rendez-vous ce samedi, pour une autre manifestation. Comme on dit que le Président de la République doit venir ici, peut-être, une solution sera trouvée à notre problème car on a envie de regagner nos familles« , nous a confié un étudiant.

Du côté des responsables de l’Université, c’est le silence total. Aucune communication par rapport à cette situation.

Faut-il donc s’attendre à une autre journée mouvementée ce samedi dans la capitale de la Haute Guinée ? Attendons de voir….

Mory Komara