Le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA), Aladji Cellou Camara vient d’apporter des précisions en ce qui concerne les instructions données par la haute hiérarchie de l’armée de terre aux différents unités du pays.

Contrairement à ce qu’annoncent certains médias, le porte-parole de l’armée précise qu’aucun couvre-feu n’a été instauré.

« Attention ! L’armée n’a instauré aucun couvre-feu qui, faut-il le souligner, obéit à des règles et circonstances bien précises. Des mesures préventives (de routine dans l’accomplissement des missions assignées aux Forces de défense) ont cependant été prises pour renforcer la sécurité du territoire, des personnes et des biens », a-t-il précisé à travers son compte Facebook.

Il faut rappeler que dans un message radio, le chef d’état-major général des armées a mis en alerte toutes les unités du pays. Et ce, à compter de ce mardi 25 février jusqu’à nouvel ordre.

Aussi, les militaires sont appelés à organiser des patrouilles diurnes et nocturnes les 28, 29, 1er, 2 et 3 mars 2020 et être disponibles pour renforcer la sécurité des bureaux de vote au besoin.

Konaté