Comme prévue, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) tient à l’instant même sa marche de protestation contre un tripatouillage constitutionnel en Guinée, appelée par les organisateurs  » marche de l’ultimatum ».

Après l’équipe de Abdourahamane, celle du président de L’UFDG arrive aussi au point de départ.

Peu de temps après l’arrivée du coordinateur national du FNDC, Cellou Dalein Diallo rejoint les marcheurs au point de rendez-vous. Sans le moindre retard, ils prennent la direction de l’esplanade du stade du 28 septembre de Conakry, point de ralliement de la marche.

Selon les observateurs , deux (2) présumés contre-manifestants ont été interpellés en début de matinée, mais aucun incident n’a été signalé pour le moment.

Boubacar Barry.