La deuxième journée de l’appel à la résistance sur toute l’étendue du territoire national lancé par le FNDC se passe inaperçue à N’zérékoré, capitale de la région forestière.

Contrairement à la première journée (lundi 13 janvier) qui a connu une paralysie plus ou moins des activités économiques et quelques accrochages entre des jeunes opposants et forces de l’ordre, cette deuxième journée se passe dans une indifférence totale.

Ce mardi donc, les activités se déroulent normalement et les boutiques et magasins qui étaient fermés lundi sont ouverts. Aussi, l’administration, les banques et stations services fonctionnent comme d’habitude. Il en est de même pour la circulation. Bref, tout se passe bien, les citoyens vaquent librement à leurs affaires.

Il faut tout de même rappeler qu’aucun appel n’a été lancé par l’antenne régionale du front national pour la défense de la constitution (FNDC) en ce qui concerne l’observation du mot d’ordre de la coordination nationale, pour cette seconde journée.

Kibaro224.com

1 COMMENTAIRE