Contrairement à l’acte 1, cette première journée de l’acte 2 de la résistance citoyenne déclenchée par le FNDC, n’a enregistré aucun incident sur l’axe Cimenterie-Kagbelen, dans la commune de Dubréka ce mardi 21 janvier.

Comme plusieurs endroits de la capitale et de l’intérieur du pays, c’est le calme et la méfiance qui ont caractérisé cette journée sur cet axe. Les boutiques et magasins complètement fermés, les citoyens repliés dans les quartiers et un rythme de la circulation assez faible; telle est l’image qu’a présenté ce tronçon tout au long de la journée.

En début de matinée, des jeunes ont tenté de bloquer la circulation et ainsi ériger des barricades. Ils ont été empêchés par les forces de sécurité qui sont postées aux différents endroits les plus sensibles.

Pour rappel, quelques incidents et des cas d’arrestations avaient été signalés à Baïlo Bayah, la semaine dernière, en marge de l’acte 1 de la résistance citoyenne active et permanente du FNDC.

Boubacar Barry