Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Aboubacar Sylla a entamé une tournée ce lundi 22 mars dans les universités publiques du pays, histoire de toucher du doigt les réalités de ces institutions.

Pour la toute première étape, Aboubacar Sylla a visité l’Université Général Lansana Condé de sonfonia, où il a fait quelques constats.

« La première des choses que je constate, c’est qu’il y a des constructions, je ne dis pas anarchiques, mais disparates.  Il faut trouver un architecte.  Il faut faire un plan de développement de l’université. Tous les bâtiments qu’on les projette sur les 10 et 15 ans à venir. Que l’on sache qu’est-ce qu’on construira ça et là. Qu’on n’improvise pas tous les jours. Dire qu’on a besoin d’un amphithéâtre, aller y a de l’espace par là et construit. Il faut envisager aussi une montée en hauteur. Quand on aura besoin des immeubles, on les construira niveau par niveau au file des ans et il faut un plan. On ne peut pas évoluer comme ça en improvisant perpétuellement. », dira le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique

La rédaction

621784982