Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le dossier d’Oumar Sylla alias Foniké Menguè. Le juge d’instruction à bouclé son information judiciaire et l’affaire est désormais devant la juridiction de jugement pour le procès. L’information est confirmée par son avocat, Me Salifou Béavogui qui a été joint au téléphone par la rédaction de Kibaro224.com.

L’affaire de Foniké entre désormais dans sa phase décisive. Le juge d’instruction qui vient de terminer son information judiciaire a signé deux ordonnances pour renvoyer le dossier devant le tribunal correctionnel de Dixinn.

Contrairement donc à la volonté de ses avocats, le responsable des opérations du Front National pour la Défense de la Constitution n’a pas bénéficié de non-lieu. Les charges retenues contre contre lui sont entre autres : production et diffusion de fausses informations et menace de mort.

Maintenant, le pool d’avocats du FNDC n’a aucune autre possibilité de sauver son client que de lui défendre à la barre. Et ils en sont conscients. C’est pourquoi, ils souhaitent que le procès soit programmé le plus rapidement que possible.

« Monsieur le Juge d’instruction à signé deux ordonnances pour renvoyer l’affaire devant le tribunal et nous n’avons plus de possibilité de faire appel. Donc, ce que nous souhaitons, c’est l’organisation rapide du procès pour que l’affaire soit tranchée définitivement », a indiqué l’avocat Me Salifou Béavogui.

Parlant de la santé de son client, Me Bea indique qu’Oumar Sylla va plutôt bien.

Mamady 2 Camara